revenir à la page Liens

Brèves motardes des seventies

La moto est devenue un engin répandu à partir des années 1970, grâce notamment à la Honda CB 750 Four. Cette décennie est caractérisée par la cohabitation de moteurs performants et de parties cycles frivoles, frivoles comme ces brèves françaises qui rappelleront le bon temps à certains, et feront connaitre une autre vision de la moto aux autres.

1970

  • Easy Rider sort dans les salles. Ce film culte mettant en scène Peter Fonda, Dennis Hopper et Jack Nicholson pose la problématique de la marginalité. Un film intelligent, qui a pour seul défaut d’être ambigu sur le message délivré à propos de la drogue… mais il est vrai que nous sommes en pleine génération peace and love et que Woodtsock date de l’année passée.
  • Steve Mac Queen, en tournage au Mans, donne le départ du grand prix moto 500 cm³.
  • « Pourquoi la moto est si laide ? », Match met en couverture une splendide jeune motarde sur une BSA Rocket . L’article est signé Jean Cau, ce qui laisse imaginer la suite…

1971

  • Une moto au rallye de Monte-Carlo ; sur une 350 cm³ de série, Christian Lacombe parcourt 3274 km en trois jours, sur neige et glace.
  • Le Bol d’or s’installe au Mans pour sept ans. Percy Tait l’emporte sur une Triumph. Le Bol d’Or déplace 40 000 motards ; en 1973, ils seront 100 000.
  • La coupe Kawasaki-Moto Revue est créée par Xavier Maugendre le patron de la SIDEMM (importateur Kawasaki). Jean Claude Bargetzi est emballé et associe aussitot Moto Revue à l’évènement. Cette première édition met en compétition des A7 Avenger 350.

1972

  • La combinaison de pluie Plastex est en vente. Les motards peuvent enfin rouler au sec sans tablier ni Barbour ®.
  • Oeuvre d’art ? César choisit une Honda 125 pour réaliser une de ses compressions…
  • Point Limite Zero fait rêver. Ce film met en scène une belle jeune femme complètement nue, roulant sur une Honda. Soichiro Honda fait remarquer que la jeune femme n’est pas si dévêtue que ça : « elle porte des sandales » dira-t-il.

1973

  • Les casque intégraux Bell et AGV sont homologués, dans le même temps Gérondeau décide avec Messner de faire voter la limitation de vitesse à 100 km / h sur route et 130 km / h sur autoroute.
  • En octobre la guerre de Kippour éclate, l’essence est rationnée. Le litre d’essence passe de 1,12 à 1,65 FRF. Les compétitions et les concentrations motocyclistes sont interdites ; heureusement, le premier tour de France moto a eu lieu quelques mois plus tôt.
  • Jarno Saarinen et François Cevert, brillants espoirs de la moto et de la formule 1 trouvent la mort. François Cevert était également un pilote moto de talent.

1974

  • L’Assemblée Nationale discute un projet de loi visant à assimiler les motos de plus de 450 cm³ à des objets de luxe, et donc taxables à 33 % ; fort heureusement ce projet sera abandonné.
  • Agostini quitte MV Agusta et signe chez Yamaha. Après la mort de Jarno Saarinen, Yamaha cherche un nouveau pilote de pointe, ce sera Agostini qui remplacera le finlandais.
  • La Kawasaki 400 S3 est élue sportive des années 1970. Bien que moins puissante que la 350 S2, la 400 S3 sera choisie de 1974 à 1978 pour représenter la coupe Kawasaki Moto Revue. Elle dominera aussi le critérium et les promos 500 cm³ jusqu’en 1980, date de l’arrivée de la Yamaha 350 RDLC.

1975

  • L’âge requis pour piloter une moto de plus de 125 cm³ passe de 16 à 18 ans, mais boire de l’alcool dans un café, sans être accompagné, reste légal ! France, pays des libertés … et des contradictions !
  • L’équivalence entre permis B et permis 125 cm³ fait rater des milliers de vente aux japonais qui ne s’y attendaient pas. Les concessionnaires sont submergés, les délais d’attente atteignent plusieurs mois !
  • 157 000 candidats au permis moto, l’engouement du permis moto génère plusieurs mois entre la demande et la première convocation ; une incitation tacite à rouler sans permis.

1976

  • Un amendement pour une vignette moto est soumis à l’Assemblée Nationale par Michel Crépeau ; classé sans suite.
  • Les bandes réfléchissantes deviennent obligatoires sur les casques. Dans le même temps l’UTAC interdit l’importation de moto équipées d’origine de catadioptres latéraux… Question de logique.
  • Yamaha lance la 500 XT, une moto simple, efficace, légère et, qui possède un caractère proche de la BSA Gold Star pour conquérir le coeur des motards. Elle suscitera de nombreuses vocations de baroudeurs au long cours.

1977

  • Honda dévoile la 1000 CBX début décembre. Bien que Benelli ait déjà dévoilé son modèle Sei, la 1000 CBX sera la première moto de six cylindres à connaitre le succès.
  • Giacomo Agostini raccroche, après quinze titres mondiaux et 108 victoires en grand prix. Il faut dire que son retour chez MV-Agusta en 1976, puis sa dernière année chez Yamaha en 1977 ne lui ont pas permis de gagner le championnat du monde.
  • Le Tubeless fait son apparition sur la Honda 500 CX. C’est la première fois qu’une moto de série est équipée de pneumatiques sans chambre à air.

1978

  • Mike The Bike rempile ! Neuf ans après avoir raccroché, Mike Hailwood remporte le Tourist Trophy.
  • Honda lance la 400 Hondamatic. Quatre-vingt neuf motards seront séduits par le concept en 1978, et 11 en 1979…
  • Le salon de Cologne révèle une grosse surprise, kawasaki tente de contrecarrer la 1000 CBX en lançant une 1300 cm³ à six cylindres, refroidie par eau. La guerre de la cylindrée est ouverte.

1979

  • Les premiers concurrents du Paris-Dakar prennent le départ le 26 décembre. Thierry Sabine, assure que 6000 FRF suffisent pour boucler ce rallye-raid.
  • La Société des Autoroutes inaugure le péage gratuit pour les 24 Heures du Mans moto, en réplique à la formule « train-moto-couchette » proposée par la SNCF.
  • Septembre noir ; le gouvernement annonce la mise en place des nouveaux permis 80 à 400 cm³ et + de 400 cm³ et d’une vignette moto ! Ces mesures vont déclencher des manifestations sans précédents dans tout le pays, aboutissant à la suppression de la vignette moto.
haut de page